Fr Français

En Anglais(US)

Bannière Bannière

Repères historiques - Chine

-2500

Création du système de caractères attribué à l'empereur Huang Ti - 黄帝.

-1523
Sous Shang Yin - 殷虚, développement des inscriptions oraculaires sur plastron de carapace de tortue et sur os.
-800
Première liste de 1000 caractères du type “grand sceau” - 大篆 établie par le grand scribe Chou - 籕 : le 籕文.
Inscriptions oraculaires
-500
Inscriptions sur vase tripode
Inscription sur les vases tripodes en bronze.
-213

L'empereur Qin Shi Huang Di - 奏始皇帝 (L'empereur de la grande muraille, de l’armée d’argile à Xian…) brûle les livres et charge son premier ministre Li Si - 李斯 de créer la seule liste officielle.
Limitée à 3300 caractères, elle est formée à partir des caractères existants selon le principe :

"phonétique de base + clé"

Il aurait donc suffit, en théorie, de 56 clés et 57 radicaux phonétiques de base pour établir la liste (56+57+56x57=3305). Graphiquement, l'inscription dans un carré de taille normalisée et l'usage du pinceau définiront le style dit du "petit sceau" - 小篆.

L'empereur Qin Shi Huang Di 奏始皇帝
200
Sous la dynastie suivante des HAN - 漢, le style est figé. C'est celui qui est encore utilisé de nos jours.
1er siècle

7ème édition de la liste. Le nombre de caractères est porté à 7800. Les prononciations commencent à varier selon les régions et les erreurs de transcription, les 奇字, déjà commises au moment de la création par Li Si, se multiplient ; ce qui complique l'interprétation d'un système à l'origine très simple. Publication des œuvres posthumes de Xu Zhen - 許愼 (96 de nôtre ère) : le 説文解字 (せつぶんかいじ) qui reclasse, sous 540 clés, 9353 caractères dérivés de la liste de Li Su.
Ces caractères sont classés en 4 catégories : les pictogrammes, les symboles, les idéogrammes (représentant 20% des 9353) et les phonétiques (représentant les 80% restants).

5-7 siècle
L'écriture chinoise est exportée au Japon avec le Boudhisme.