Fr Français

En Anglais(US)

Bannière Bannière

Ce que montre l'exemple de "KEN - "

Propriétés des radicaux

Kanji Lecture(s) Signification
sino-japonaise japonaise
KEN la main qui tient deux épis, cumuler.
REN kama la faux, la faucille.
KEN, GEN iya, kira(i) haine, dégoût, mauvais, désagréable.
REN bon marché, honnête, "pur".
KEN humble, modeste.

Pour les significations, on retrouve le sens général lié aux deux épis dans la main : cumulé, rassemblé, récolté. On notera en particulier la manière dont 謙 exprime l'humilité, la modestie. Un fermier parle de sa récolte. Depuis les temps immémoriaux il le fait humblement, car sinon ce seront les impôts, les pillages…

Pour les Occidentaux "logiques" que nous sommes, il est plus intéressant - et efficace - de découvrir et d'apprendre les Kanji par leur sens plutot qu'en les recopiant mille fois sans en analyser le contenu comme on le fait dans les enseignements traditionnels.

Pour les lectures sino-japonaises, deux membres (嫌 et 謙) se lisent exactement comme leur phonétique de base. Le son des deux autres reste très proche puisqu'il a simplement évolué de KEN en REN.

C'est évidemment une famille "sérieuse", où les règles ont été conservées. Il y de nombreuses familles dans ce cas :

, HI-HA , HŌ-BŌ , HŌ , I , KA , SHI , SHŌ , SŌ ...

En gros, la moitié des 2143 Kanji usuels relèvent de l'approche analytique au sens strict du terme : lecture sino-japonaise conservée et sens justifié par la combinaison "Clé + sens général du phonétique de base". Pour l'autre moitié, il faudra faire preuve d'imagination.

Pour revoir en détail l'exemple de KEN - 兼, cliquer sur le lien Radical phonétique. Vous pouvez choisir de voir un autre exemple, celui de la "famille du Radical JI - 寺".